INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 19/11/2020, PLUS DE 25000 VISITEURS EN 21 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! /KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

Havaiki (paroles et musique originales de Moetai Huioutu)

Écrit par

meae chef nouka hiva lebreton 1838

(Site funéraire d'un chef de Nukuhiva - Lebreton - 1838)

HAVAIKI

I te Henua ènana nā pō i òmua io to tāua henua

ia mate titahi o tātou e hua te kuhane i Havaiki.

Havaiki te vahi nohoìa kuhane o to tāua tupuna.

No âtou tēnei èo e ape mai nei ia tātou.

Moì, moì e haatuhae e vai nei âtou.

Mātou tēnei te tau kuhane noho nei he take te moana nui o Hiva ē.

I Havaiki nui nei te vahi nohoìa o te kuhane òmua.

Havaiki ē, Havaiki ē, haamaakau ananu.

E ape nei ia ôtou tapu te haavai te haatupuna.

Ua moèhu hoì mātou tēnei na ôtou hakavaa to mātou òko.

Hakavaa te tumu o te henua a haka a ruu ananu.

To nino haatikitiki atu ia vāhī ia òe te kekaa pua ènana.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Dans les temps anciens sur la Terre des hommes

lorsque la mort surprenait un des nôtres,

son âme prenait le chemin de Havaiki.

C’est là que reposent les âmes de nos anciens.

Leurs voix nous disent de ne pas les oublier :

Nous sommes les âmes qui habitons dans les profondeurs du grand océan, à Havaiki.

Havaiki, Havaiki, n’oublie jamais Havaiki.

Ils nous demandent de garder jalousement nos coutumes.

Ils ne sont plus de ce monde ; c’est à nous de porter la renommée du peuple Enana.

Réveillez l’arbre sacré de notre terre, dansez le haka, chantez le ruu.

Couvre ton corps des tatouages de tes ancêtres et de la senteur royale du pua enana.

 

Comments est propulsé par CComment